Compositrice

Barbara Assiginaak

Dernière mise à jour: 17 juillet 2023

Barbara Assiginaak, C.M., O.Ont.

Barbara Assiginaak est une compositrice et musicienne anishinaabekwe (d’origine odawa, ojibwée et potawatomi; Mnidoo Mnissing, Giniw Dodem) qui partage son temps entre la composition, la scène et l’enseignement. Habituée des cérémonies traditionnelles aux côtés des personnes aînées, elle participe également aux activités écologiques liées à l’exploitation de la terre. Ses méthodes d’enseignement sont enracinées dans les enseignements traditionnels anishinaabeg. Depuis son plus jeune âge, elle compose de la musique pour le pipigwan (flûte traditionnelle en bois), le dewe’igan (tambour) et la voix dans le respect des traditions orales et sonores des Anishinaabeg. De formation classique, Barbara Assiginaak détient un baccalauréat en musique (composition) de l’Université de Toronto, un diplôme en composition de la Musikhochschule de Munich (Allemagne), un diplôme du Centre Acanthes, ainsi qu’un diplôme ARCT en interprétation au piano. Depuis ses débuts en 1995, Barbara Assiginaak est l’auteure de nombreuses œuvres pour chœur, voix, ensemble de musique de chambre, chanson d’art et orchestre (y compris des concertos) pour le théâtre, la danse, le cinéma, l’opéra, le multimédia et des projets interdisciplinaires. Elle interprète régulièrement ses œuvres en solo (voix, pipigwan, percussions et autres instruments anishinaabe).

En tant que descendante directe des chefs héréditaires qui ont signé des traités en Ontario et fille et petite-fille de survivants des pensionnats autochtones, Barbara Assiginaak s’est nourrie de ces histoires pour alimenter son travail. Elle a participé activement aux activités de la Commission de vérité et réconciliation. Déjà, dès 1992, elle s’est imprégnée des souvenirs de pensionnat que sa mère lui contait dans son enfance pour composer une œuvre pour ensemble de musique de chambre.

Elle a reçu de nombreux prix, dont le prix Glenn Gould en composition (Université de Toronto), une nomination aux prix Dora, trois nominations pour le prix K.M. Hunter, plusieurs bourses du Conservatoire royal de musique, de l’École Glenn Gould et de la National Aboriginal Achievement Foundation (1992-1996) et un prix du Visual and Expressive Arts Program (National Museum of the American Indian). On a pu entendre ses œuvres à CBC Radio One, CBC Radio Two, Bayerische Rundfunk-Bayern 3, à la radio suisse allemande DRS-II, à Radio France, à APTN, à la télévision nationale italienne et sur d’autres plateformes de diffusion en continu en ligne. Elle est actuellement professeure adjointe et coordonnatrice en composition à la Faculté de musique de l’Université Wilfrid-Laurier.

https://native-drums.ca/fr/en-vedette/barbara-assiginaak/

Événements

  1. Jouant pour la première fois avec l’Orchestre du CNA, la pianiste coréenne Yeol Eum Son nous montre pourquoi elle est l’une des … plus