Perturbations à la circulation - Fête du Canada

Théâtre français du CNA

SAISON 2022-2023

© Olivier Jean

Mani Soleymanlou Directeur artistique

Construire la suite, ensemble

« Le courage est une chose à laquelle il faut s’obliger. » 
—Souleymane Bachir Diagne  

C’est si difficile. 
Ça fait plusieurs jours, pour ne pas dire plusieurs mois, presque deux ans en fait, que je me dis qu’un jour il va falloir que j’écrive un mot de « directeur artistique ». 


C’est difficile.  
Et pourtant je devrais être capable de mettre en mot ma vision des choses, ou du moins du théâtre. C’est ce que je fais dans la vie! C’est pas mal JUSTE ça que je fais : du théâtre. 

Mais depuis mars 2020, cette passion qui occupe la presque totalité de mon temps, de mon esprit, cet art qui me permet de peut-être mieux comprendre le monde dans lequel on vit, est fragilisée. Et moi avec.  

Fragile, voilà comment je me sens. 


Alors encore une fois, n’étant pas capable de mettre sur papier des mots qui me conviennent, je prends le chemin du doute.  

Je partage avec celles ou ceux qui me lisent, ou regardent, mon incapacité à dire. 

Mettre en scène le chemin parcouru, décrire la forêt dense où se cache l’idée m’est plus facile que de mettre en mot l’idée qui s’y cache. 

C’est devenu pour moi une façon de dire, de fuir, d’éviter de plonger. Et ça marche. Regardez, là, présentement, je ne dis rien, je vous prends en otage et je raconte mon incapacité à raconter.  


C’est pratique. 
Et si j’allais encore plus loin dans cette incapacité de dire, si je plongeais encore plus profondément dans ce doute, jusqu’où allez-vous me suivre. 

Et si je vous invite à parcourir cette forêt dense de doute et d’incertitude dans laquelle j’erre presque tout le temps.  

Et si c’était ça, la suite des choses : errer ensemble, main dans la main, ou du moins côte à côte, dans cet avenir si incertain que notre présent semble dessiner. 

Et si collectivement on s’entend sur le fait que la suite sera sûrement difficile, seriez-vous là avec moi? 

Et si la si belle et si riche histoire du Théâtre français s’écrivait ensemble? 

Sachez que ça me ferait plaisir de vous savoir là. 
De nous savoir ensemble.  
Je ne serais pas moins fragile, mais moins seul.  
Alors, l’invitation est lancée. 
Vous êtes conviés à me suivre, nous suivre, à tenter de mettre en mot, de définir. 
Vous êtes invités à construire la suite, ensemble. 
Plonger dans l’incertitude. 
Ensemble. 

Ça va être le fun. 

Menu